Bande-annonce, teasers et affiches du film Micmacs à tire-larigot

Publié le par Arnaud



BANDE-ANNONCE - MICMACS A TIRE-LARIGOT

Alors que le cinéaste français Jean-Pierre Jeunet préside actuellement le 35e festival international du cinéma américain de Deauville, son prochain film Micmacs à tire-larigot, produit pour 27.09 € et distribué par Warner Bros France, fait sa rentrée cinématographique.

Après un box-office dominé de la tête et des épaules durant tout l'été par les studios hollywoodien, le cinéma français prépare sa contre-attaque en ce mois de septembre.

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir chaque personnage tiré du film Micmacs à tire-larigot à travers dix affiches et d'en apprendre également un peu plus sur chacun d'eux grâce aux différents teasers.

Un casting quatre étoiles
Dany Boon (Bazil), André Dussollier (Nicolas Thibault De Fenouillet), Dominique Pinon (Fracasse), Jean-Pierre Marielle (Placard), Julie Ferrier (La Môme Caoutchouc), Marie-Julie Baup (Calculette), Omar Sy (Remington), Michel Crémadés (Petit Pierre), Yolande Moreau (Tambouille) ou encore Nicolas Marié (François Marconi).




































Cette comédie satirique signé Jean-Pierre Jeunet, sur la vie de marchands d'armes, a notamment déjà été vendu dans plus d'une vingtaine de pays à travers le monde. Micmacs à tire-larigot sortira le 28 octobre 2009 dans les salles françaises mais également en Belgique et en Suisse francophone, puis après une escale en Russie (05 novembre) ou encore en Roumanie (27 novembre), c'est le 14 janvier 2010 que son exploitation en Allemagne devrait débuter.

Alors que le phénomène Bienvenue chez les Ch'tis n'avait pas encore fait son oeuvre au box-office, Jean-Pierre Jeunet avait demandé à Dany Boon de remplacer Jamel Debbouze pour interpréter le rôle de Bazil. Les spectateurs ne devraient donc pas perdre au change, surtout lorsqu'une pléiade d'acteurs/trices talentueux sont également présent au casting.

SYNOPSIS


Une mine qui explose au coeur du désert marocain et, des années plus tard, une balle perdue qui vient se loger dans son cerveau... Bazil n'a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l'a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant. A sa sortie de l'hôpital, Bazil se retrouve à la rue. Par chance, ce doux rêveur, à l'inspiration débordante, est recueilli par une bande de truculents chiffonniers aux aspirations et aux talents aussi divers qu'inattendus, vivant dans une véritable caverne d'Ali-Baba : Remington, Calculette, Fracasse, Placard, la Môme Caoutchouc, Petit Pierre et Tambouille. Un jour, en passant devant deux bâtiments imposants, Bazil reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont causé ses malheurs. Aidé par sa bande d'hurluberlus, il décide de se venger. Seuls contre tous, petits malins contre grands industriels cyniques, nos chiffonniers rejouent, avec une imagination et une fantaisie dignes de Bibi Fricotin et de Buster Keaton, le combat de David et Goliath...


Cinq ans après avoir réalisé Un long dimanche de fiançailles, Jean-Pierre Jeunet retrouve ainsi son acteur fétiche Dominique Pinon ainsi que le scénariste Guillaume Laurant, avec qui il a co-écrit entre autres les films La Cité des Enfants Perdus (1995) et Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain (2001).

Avec la sortie de Micmacs à tire-larigot, les petits s'attaquent aux grands à partir du 28 octobre 2009 dans les salles.




































Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article